Florilettres

Édito décembre 2022. Par Nathalie Jungerman

Anthony Passeron, lauréat du prix Wepler Fondation La Poste 2022

Anthony Passeron, lauréat du prix Wepler Fondation La Poste 2022
Édito

Comme chaque année, depuis vingt-cinq ans, le prix Wepler-Fondation La Poste a été attribué en novembre dans la joie et la fête. Le jury, présidé par Marie-Rose Guarnieri (librairie des Abbesses), a récompensé Anthony Passeron pour son premier roman Les Enfants endormis, paru aux éditions Globe. Avec GPS publié chez P.O.L, Lucie Rico s’est vu décerner la mention spéciale. En 2021, elle était la lauréate du prix du Roman d'Écologie pour Le chant du poulet sous vide (P.O.L.). Un prix doté par le Groupe La Poste dans le cadre de ses engagements en faveur de la transition écologique.

Dans Les Enfants endormis, Anthony Passeron décrit avec pudeur le bouleversement produit par l’apparition du VIH/sida dans une famille de commerçants de l’arrière-pays niçois à une époque – le début des années 1980 –, où l’on ne savait rien du virus et où le déni, la honte et le silence accompagnaient la solitude des malades et de leurs proches. Le roman est construit sur une alternance entre des chapitres à caractère biographique et d’autres très documentés qui relatent les avancées de la recherche médicale et scientifique, jusqu’à la découverte des traitements. L’auteur interroge son histoire familiale marquée notamment par la mort de son oncle héroïnomane et parallèlement, il rend compte de la mobilisation des infectiologues, immunologistes et cliniciens, des conflits aussi, et des difficultés rencontrées par ces jeunes chercheurs qui ont bien souvent travaillé dans l’indifférence.
Rencontre avec Anthony Passeron le temps d'un entretien.