Actualités

Raconter et transmettre pour lutter contre la haine

Raconter et transmettre pour lutter contre la haine. De la famille Halimi (Lyon, 1944) à Ilan Halimi (Paris, 2006).
Foyer Socio-Éducatif du collège Michel-Richard Delalande, à Athis-Mons, du 5 septembre 2019 au 5 juin 2020

Ce projet scolaire interdisciplinaire – porté par un professeur d’Histoire-Géographie, une professeure d’Anglais et une professeure documentaliste – est proposé aux élèves de 3e du collège Michel-Richard Delalande (Athis-Mons), au cours de l’année scolaire 2019-2020. Il s’inscrit dans le cadre du projet de recherche européen nommé Convoi 77 qui a pour objectif la rédaction des biographies des déportés partis de Drancy vers Auschwitz-Birkenau le 31 juillet 1944.

Le convoi n°77, dernier grand convoi de déportés, a ainsi emporté 1310 personnes dont 726 ont été gazées dès leur arrivée à Auschwitz. Seuls 214 déportés sont sortis vivants du centre de mise à mort.

Parallèlement à ce travail historique et mémoriel, les élèves travaillent sur l’histoire d’Ilan Halimi, séquestré, torturé et sauvagement assassiné en février 2006 en région parisienne, parce qu’il était juif.

En février 2019, les anciens élèves engagés dans les deux précédents projets ont remporté le Prix Ilan Halimi 2019, décerné par le Conseil départemental de l’Essonne. À cette occasion, ils ont  pu constater qu’aucun élève ne connaissait l’histoire d’Ilan et cela a renforcé l’envie de faire travailler de futurs élèves sur le sujet.

Concrètement, ce travail s’articule principalement à travers l’étude du film 24 jours . La vérité sur la mort d’Ilan Halimi  adapté du livre éponyme écrit par Ruth Halimi et Émilie Frèche.

Les élèves travaillent sur les coupures de presse traitant de l’enlèvement et de la mort d’Ilan afin qu’ils puissent questionner le traitement médiatique de l’affaire. Ils ont invité Émilie Frèche à venir au collège afin d’animer, avec eux, trois ateliers d’écriture sur cette question.

L’ensemble de ce travail donnera lieu à la conception d’une exposition itinérante autour de laquelle les enseignants organiseront des séances de médiation par les pairs. Ainsi, les élèves en seront les guides et transmettront l’histoire d’Ilan à leurs camarades du collège, des écoles primaires d’Athis-Mons et, éventuellement, au grand public.

Après le travail initié sur le destin de Bernard Goldstein (année scolaire 2017-2018) et celui engagé sur les parcours de Mina, Jacques, Dora et Jean Bender (année scolaire 2018-2019), les professeurs souhaitent poursuivre en proposant à de nouveaux élèves de 3e de prendre en charge la rédaction des biographies d’Adolphe et Fortunée Halimi et leurs trois enfants Claude, Jacques et Josiane.

La finalité de ce projet réside en la rédaction des biographies des cinq membres de cette famille, alliée à la découverte et à l’utilisation des techniques de travail et les méthodes de l’historien. Il est important de préciser qu’Ilan Halimi n’a aucun lien familial avec la famille déportée par le convoi n°77.

Lieu

Athis Mons

Dates

Du -