Actualités

La France pleure de Gaulle

Au lendemain du 9 novembre 1970, des dizaines de milliers de lettres ont été envoyées à Yvonne de Gaulle. À travers ces sources inédites, c’est l’image d’une certaine France qui apparaît : émouvante, puissante, populaire, reconnaissante. La mort du Général a été un choc pour tous les Français. Confrontés à un traumatisme dont ils ressentent la dimension nationale, beaucoup d’entre eux ont exprimé par écrit leurs sentiments à sa veuve. Dès le lendemain du 9 novembre, des dizaines de sacs postaux arrivent chaque jour à Colombey et à Paris. Dessins d’enfants, œuvres d’art, composition musicale, poèmes, images pieuses, calligraphie, rédaction classique : que disent ces milliers de lettres ? Elles constituent une source documentaire originale et inédite, profondément émouvante. Directement ou indirectement, par une allusion ou par des paragraphes entiers, elles dressent par petites touches le portrait d’un peuple. C’est l’image d’une certaine France qui apparait, une France vue par les Français, celle d’une histoire, d’un lien avec le grand homme énoncé sans l’intermédiaire des médias. Le livre fait une large part à l’iconographie. Seule celle-ci peut rendre compte de la diversité et de l’inventivité des formes utilisées par rédacteurs : dessins d’enfants, œuvres d’art, composition musicale, poèmes, images pieuses, calligraphie, rédaction classique….


Frédérique Neau-Dufour, agrégée et docteure en histoire, a publié plusieurs livres sur Charles de Gaulle dont en juin 2020 De Gaulle aime l’Est à La Nuée Bleue. Elle a été directrice de La Boisserie, commissaire d’exposition du Mémorial Charles-de-Gaulle à Colombey et directrice du CERD (ancien camp de concentration de Natzweiler-Struthof).


Stéphane Louis, photographe indépendant, lauréat de plusieurs prix, alterne travaux personnels et commandes, pour la presse notamment. Il s’est plus particulièrement intéressé aux ruines, aux forêts et travaille sur les traces laissées dans le paysage. Il a publié plusieurs ouvrages, dont, avec Hervé Lévy, Balades pour se perdreVosges (coédition La Nuée Bleue/ Magazine Poly) et a signé le reportage photographique du livre De Gaulle aime l’Est de Frédérique Neau-Dufour (La Nuée Bleue).

Lieu

Schiltigheim

Dates

Le