Actualités

Benjamin Fogel remporte le prix des Postiers écrivains 2022

Benjamin FOGEL remporte le prix des Postiers écrivains
pour Le Silence selon Manon, paru en avril 2021 chez Rivages/Noir.

Philippe WAHL, Président-directeur général du Groupe La Poste et Président de la Fondation d’entreprise La Poste remet le prix des Postiers écrivains à Benjamin FOGEL, le 10 janvier, lors de la cérémonie des vœux du Groupe La Poste.


Présentation du prix des Postiers écrivains par Anne-Marie JEAN, Déléguée générale de la Fondation d'Entreprise La Poste et interview du lauréat 2022 : Benjamin FOGEL.

LE SILENCE SELON MANON

Couverture du livre de Benjamin Fogel, Le Silence de Manon

Confronté à une vague de suicides dans des affaires de cyber harcèlement, le commissaire Sébastien Mille s’intéresse de près aux manœuvres des masculinistes qui se réunissent sur des forums où ils déversent leur haine des femmes. À Paris, les musiciens de Significant Youth sont agressés lors d’un concert par une poignée d’incels, ces célibataires involontaires qui détestent les valeurs humanistes et féministes défendues par le groupe. Cet épisode n’est que le prélude à un attentat beaucoup plus violent qui va bouleverser la vie du leader Yvan, de son frère Simon et de leur entourage.

Photo en noir et blanc de Benjamin Fogel par Alexis Fogel

Benjamin Fogel
© Alexis Fogel

BENJAMIN FOGEL
Benjamin Fogel a 40 ans. Postier depuis 2007, il a travaillé au sein de la Direction des Achats, a été Directeur projet de l'Identité Numérique et est désormais Directeur produit d'Okapi, la plateforme d'exposition des services numériques du Groupe. Il est le cofondateur des éditions Playlist Society, qui publient des essais culturels sur le cinéma, la musique et la littérature. Après un récit sur l'une des figures phares du mouvement punk, Le Renoncement de Howard Devoto (Le Mot et le Reste, 2015), il publie en 2019, La Transparence selon Irina (Rivages, 2019), sa première
œuvre de fiction. En 2021 sort Le Silence selon Manon, second tome d'une trilogie sur la transparence comme système politique.
Éditions Rivages/Noir

ENTRETIEN AVEC BENJAMIN FOGEL. Propos recueillis par Nathalie Jungerman (janvier 2021)

Douze ouvrages ont été présentés par les éditeurs pour la septième édition de ce prix dont le jury est présidé par Alain Absire.
Mettre en lumière les talents des postiers : c’est la vocation du prix des Postiers écrivains qui récompense un ouvrage écrit en langue française par un postier actif ou retraité. Imaginé et voulu par le Président-directeur général du Groupe La Poste, mis en œuvre par la Fondation La Poste, ce prix littéraire est ouvert à tout éditeur qui a, au cours des trois dernières années, publié un ouvrage écrit en langue française par un postier actif ou retraité. Un prix qui salue la capacité d’engagement et de création des postières et postiers et qui joue pleinement son rôle d’accélérateur : la Fondation passe commande de plusieurs centaines d’exemplaires de l’ouvrage distingué et en
assure la promotion au sein du Groupe La Poste et en externe.

Philippe Wahl lancera dans quelques semaines la 8ème édition du prix.

Membres du jury :
Président : Alain Absire, Écrivain, Président de l’association « Réparer le langage, je peux »
Philippe Bajou, Secrétaire Général, Directeur Général Adjoint du Groupe La Poste
Georges-Olivier Châteaureynaud, Écrivain
Valérie Decaux, Directrice Générale Adjointe, Directrice des Ressources Humaines et des Relations Sociales du Groupe La Poste
Yves Delmas, Lauréat Prix des postiers écrivains 2021, Directeur général de GeoPost pour l’Europe
Bénédicte des Mazery, Écrivaine et journaliste
Jean-Luc Manet, Assistant d’études à La Poste (Branche Services Courriers Colis), Lauréat du Prix des Postiers écrivains 2017
Carole Martinez, Écrivaine
Anne Nicolas, Directrice du Musée de La Poste

Lieu

Paris 15e

Dates

Le