Actualités

Association pour l'Autobiographie et le patrimoine Autobiographique, APA

Association pour l'Autobiographie et le patrimoine Autobiographique, APA,
de 2019 à 2021

L’Association pour l'autobiographie et le patrimoine autobiographique, créée en 1992, a pour objectif principal la collecte, la conservation, la valorisation des documents autobiographiques inédits (récits, correspondances, journaux) qu’on veut bien lui confier.

Aujourd’hui le fonds d’archives compte environ 3700 références. Les documents rassemblés vont de la fin du 18ème siècle à nos jours, couvrent tous les milieux sociaux, offrent un panorama humain d’une grande richesse et sont une source documentaire remarquable, notamment pour les chercheurs en Sciences Humaines.

Ce fonds est hébergé dans la ville d’Ambérieu-en-Bugey, dans l’Ain, à proximité de Lyon.

Les archives constituées par l’APA sont des archives vivantes. Les textes reçus font l’objet, avec l’accord de leurs déposants, d’un écho de lecture et d’une indexation. Ils sont mis à disposition de tous dans les volumes du Garde-mémoire et sur le site internet de l’association. Les textes eux-mêmes sont consultables à Ambérieu. Certains d’entre eux sont également disponibles pour les lecteurs dans quelques bibliothèques publiques partenaires, les Prête-mémoire. Les richesses du fonds sont mises en avant dans diverses manifestations ou lectures publiques ainsi que dans les publications de l’APA, notamment dans les Cahiers de relecture thématique du fonds.

L’APA considérant sa mission comme de service public, toutes les actions de collecte, d’archivage et de mise à disposition du fonds sont totalement gratuites pour leurs utilisateurs.

L’APA est également un acteur culturel dans le champ de l’autobiographie :

Elle organise de nombreuses activités d’études, d’échanges et de rencontres : Les Journées de l’Autobiographie sur un week-end tous les ans dans diverses villes (25 éditions), des Tables rondes, également annuelles, à Paris (26 éditions), des Matinées du Journal ou d’autres manifestations (2 à 3 fois par an) ; Elle organise ou participe à des expositions, comme celle qui s’est tenue en 1997 sur le Journal intime à la Bibliothèque municipale de Lyon ; Elle participe à des manifestations culturelles en partenariat, comme le récent Festival du Journal intime (Paris, 2017) ; Elle contribue à des actions de formation avec des enseignants ou à des activités autour de l’écriture autobiographique dans le monde scolaire comme les Journées de l’autobiographie à l’école qui se sont tenues entre 2000 et 2013 dans l’Académie d’Aix-Marseille, en partenariat entre l’APA et le rectorat.

Toutes ces activités donnent lieu à de nombreuses publications : la revue La Faute à Rousseau, revue de l’autobiographie, paraît trois fois par an, chaque numéro est organisé autour d’un dossier thématique, 76 numéros parus ; les Garde-mémoire, catalogue raisonné du fonds, parution annuelle, 16 volumes parus ; les Cahiers de l’APA, qui offrent une mise en valeur thématique du fonds (cahiers de relecture) ou rendent compte des activités des groupes locaux ou thématiques, 65 numéros parus.

L’APA entretient des relations avec des organisations développant des problématiques analogues dans divers pays européens et fait partie de l’EDAC (European Diary Archives and Collections).

Pour mener à bien ses tâches l’APA s’appuie sur le réseau de ses adhérents (un peu plus de 500 dans les dernières années) et l’engagement de ses bénévoles actifs (environ 80, dans les instances de l’association, dans ses groupes de lecture et dans ses groupes locaux), et enfin sur le travail d’une salariée à temps plein à Ambérieu, en charge de la gestion quotidienne de l’association, de la réception, de l’archivage et de la circulation des textes, ainsi que de l’accueil des visiteurs.

http://autobiographie.sitapa.org

Lieu

Ambérieu-en-Bugey