Florilettres

Édito novembre 2019. Par Nathalie Jungerman

Louise de Vilmorin Correspondance avec Jean Hugo

Louise de Vilmorin Correspondance avec Jean Hugo
Édito

À l’occasion du cinquantenaire de la disparition de Louise de Vilmorin, le Département des Hauts-de-Seine lui consacre une exposition à la Maison de Chateaubriand (accompagnée d’un catalogue) où lettres, manuscrits, éditions rares, photographies, extraits cinématographiques, tableaux, sculptures et mobiliers sont présentés jusqu’au 15 mars 2020.
Geneviève Haroche-Bouzinac (directrice de la revue Épistolaire et professeur d’histoire littéraire) propose une nouvelle biographie, intitulée Louise de Vilmorin, Une vie de bohème, parue chez Flammarion.
Et Olivier Muth (conservateur en chef et commissaire de l’exposition en question) publie chez Honoré Champion, avec le soutien de la Fondation La Poste, la Correspondance croisée de Louise de Vilmorin et Jean Hugo. Ces trois événements littéraires forment un ensemble qui éclaire la personnalité et le travail de la romancière dont la vie mondaine et amoureuse est plus connue que l’œuvre. À la fois romanesque, poétique, épistolaire, journalistique et scénaristique, sa production, protéiforme, est emplie d’imagination et de fantaisie.
Louise de Vilmorin écrivait beaucoup et très régulièrement des lettres. En témoignent les trois volumes de correspondances publiés par Olivier Muth aux éditions Gallimard (coll. Le Promeneur) : avec Jean Cocteau (2003), avec ses amis (2004), avec Duff et Diana Cooper (2008, ouvrage soutenu par la Fondation La Poste), ainsi que la Correspondance croisée avec Jean Hugo, peintre, décorateur de théâtre et illustrateur, à qui elle racontait, dans ses lettres, ses souvenirs d’enfance dans l’intention d’écrire ses mémoires. Ces échanges épistolaires, jusqu’alors inédits, apportent de nouveaux éléments biographiques. Ils sont aussi en grande partie axés sur la création poétique pour laquelle l’arrière-petit-fils de Victor Hugo, rencontré en 1935, peu après la parution de Sainte-Unefois, encourage Louise de Vilmorin.
Rencontre avec Olivier Muth, directeur des archives départementales des Hauts-de-Seine.


Sites Internet

Éditions Honoré Champion

Archives départementales des Hauts-de-Seine

Programmation autour de l’exposition « Une vie à l’oeuvre : Louise de Vilmorin (1902-1969) »

Exposition

affiche de l'exposition Louise de Vilmorin

« Une vie à l’oeuvre : Louise de Vilmorin (1902-1969) »
Du 19 octobre 2019 au 15 mars 2020

Tarif : 5 € - Tarif réduit : 4 € (accès à l’exposition et au parcours permanent de la Maison de Chateaubriand)

 

 

Colloque

« Expression des sentiments ou laboratoire de l’œuvre ? Correspondance avec Jean Cocteau, Jean Hugo, André Malraux et Pierre Seghers »
Samedi 29 Février 2020, 14h30 - 17h30

Avec :

Olivier Muth : la correspondance avec Jean Hugo
Geneviève Haroche-Bouzinac : la correspondance avec Pierre Seghers
François de Saint-Chéron : les lettres choisies d’André Malraux
Dominique Marny : la correspondance de Jean Cocteau.

Modération : Bernard Degout, directeur de la Maison de Chateaubriand

Les intervenants :

Conservateur en chef du patrimoine, Olivier Muth, directeur des archives départementales des Hauts-de-Seine, a consacré sa thèse de l’École des Chartes à la correspondance de Louise de Vilmorin. Il a établi trois volumes de lettres pour la collection Le Promeneur /Gallimard (...) et, aux Éditions Honoré Champion, Correspondance croisée avec Jean Hugo.

Geneviève Haroche-Bouzinac, professeur à l’université d’Orléans, directrice de la revue Épistolaire, est spécialiste de l’étude des mémoires et des correspondances. Elle a publié plusieurs articles concernant l’œuvre poétique, romanesque et épistolaire de Louise de Vilmorin ainsi qu’une biographie (Flammarion, 2019). Elle a également publié en 2017 La Vie mouvementée d’Henriette Campan (Flammarion). Elle a reçu le Prix Chateaubriand 2011 pour la biographie de Louise Élisabeth Vigée Le Brun (Flammarion) et a également édité les Souvenirs de la portraitiste (Champion).

Agrégé de lettres modernes, docteur ès lettres, habilité à diriger des recherches, François de Saint-Chéron est maître de conférences à la Faculté des Lettres de Sorbonne Université depuis 1998. Il a notamment publié, chez Gallimard, Lettres choisies d’André Malraux en 2012.

Dominique Marny est l’auteur de romans historiques ou contemporains dont plusieurs sont traduits à l’étranger. Parallèlement à son parcours d’auteur, elle assure le commissariat d’expositions autour de la thématique du sentiment amoureux. À son grand-oncle Jean Cocteau, elle a consacré cinq ouvrages. Elle est aussi la présidente du Comité Jean Cocteau.

Sur réservation au 01 55 52 13 00 ou reservations-chateaubriand@hauts-de-seine.fr
Colloque suivi d’une collation à 18h30 (sur réservation) et d’un concert à 19h30 (Collation offerte)

Maison de Chateaubriand
Parc de la Vallée-aux-Loups
87 rue de Chateaubriand 92290 Châtenay-Malabry