Prochains Événements | Festival « Au-delà des toits » | Fondation la poste

Chargement Événements
Festival « Au-delà des toits »

DU 9 AU 13 JUILLET 2018

Festival Au-delà des toits – « J’ai écrit une lettre, sait-on jamais si elle est lue … » …
Du 9 au 13 juillet 2018

Association Toit et Joie – Poste Habitat
Du 15 avril au 30 septembre 2018

Le Groupe Poste Habitat (Toit et Joie a été créé en 1957 pour répondre tout d’abord aux besoins de logements des facteurs) a pour objectif de s’ancrer durablement sur des territoires et de répondre aux attentes de ses partenaires en proposant une diversité de logements et de services.
En 2018, Poste Habitat lance le 1er festival des Arts vivants « Au-delà des toits » (du 9 au 13 juillet) au sein des espaces publics et collectifs de six résidences Toit et Joie – Poste Habitat en Ile-de-France : SAINT-DENIS, GONESSE, SARTROUVILLE, VILLENEUVE-SAINT-GEORGES, FRESNES, et LA COURNEUVE. L’enjeu est de permettre aux habitants de se réapproprier les pieds d’immeuble, d’inventer des nouvelles formes de rencontres et d’expression.

À l’occasion de la 1ère édition du festival « Au-delà des toits » qui va se tenir du 9 au 13 juillet 2018 au sein des résidences de Toit et Joie – Poste Habitat, et dans le cadre d’un partenariat avec le ministère de la Culture, des projets de correspondance sont proposés à Sartrouville, Gonesse et Fresnes qui feront l’objet de restitutions publiques, en 3 étapes de création.

1ère étape : atelier autour des correspondances et de l’écriture (à qui j’écris, qu’est-ce que j’ai envie de raconter, de faire savoir etc.) et appel à projet à destination de tous les publics sur chaque commune par le biais des MJC, théâtres et centres d’animation, avec une attention particulière portée aux jeunes de 8 à 14 ans.

2ème étape : restitution des ateliers (et des lettres reçues) à l’occasion d’installation au sein des espaces collectifs et publics des résidences. Ces restitutions prennent des formes différentes. Elles ont toutes en commun deux formes de rendus : oral et écrit. Elles peuvent s’organiser comme à Gonesse sous forme de plateau radio en plein air – accompagné de collage sur les murs qui reprennent les mots ou les phrases des correspondances ; sous forme de goûter champêtre chanté et poétique, et d’écritures peintes sur les murs comme aux pieds des immeubles de Sartrouville, ou encore sous forme de bar à mots avec des mots offerts dans les jardins de la résidence de Fresnes.

3ème étape : édition de quelques lettres choisies par les habitants et les partenaires du festival.

…………….

Toit et Joie – Poste Habitat a choisi de s’engager auprès de ses locataires en menant un travail de liens et de partenariats sur les territoires où elle est implantée. En 2018, elle lance le 1er festival des Arts vivants au sein des espaces publics et collectifs. L’enjeu est de permettre aux habitants de se réapproprier les pieds d’immeuble, d’inventer des nouvelles formes de rencontres et d’expression.

Le principe en 2 étapes :

1) Atelier d’écriture : qu’il s’agisse d’écriture poétique, « slamée », chantée, en alexandrin, en vers, les participants sont invités à écrire une lettre à destination d’une personne connue ou imaginaire qui aurait envie de les lire.

Et

Appel à projet relié par les structures partenaires au sein des villes : Maison des jeunes et de la culture, Centre Dramatique National qui reçoivent les lettres des habitants de la ville.

2) Lectures publiques et écriture en pied d’immeuble : dans un espace scénographié, en plein air, lecture par les participants et par des invités des lettres écrites au cours des ateliers, et reçues. Ces rendez-vous auront lieu l’après-midi, ils pourront être sonorisés.

Et

Écriture murale : à partir des lettres et des lectures, écriture murale sous forme de collage, de pochoir etc… Traces qui resteront sur la résidence ;

Le projet repose sur la collaboration entre deux artistes issus du spectacle vivant et des arts visuels ou graphiques. L’approche et le travail dans l’espace public, et/ou espace collectif, et avec des publics très mixtes sont au cœur du projet.

Les projets sont construits étroitement avec les gardiens et les partenaires locaux. Ils varient d’une ville à l’autre.

Pour cette 1ère édition, le festival s’installe dans les espaces extérieurs des villes de Saint-Denis, Gonesse, Sartrouville, Villeneuve-Saint-Georges et La Courneuve.

« J’ai écrit une lettre, sait-on jamais si elle est lue … » se déploie différemment d’une ville à l’autre s’adaptant à chaque résidence.

Détails

Date de début: 09 Juil 2018

Date de fin: 13 Juil 2018

Site web: https://www.toitetjoie.com/Actualites/La-derniere-edition-de-notre-journal-entre-nous