Une selection de sites

BPI :
Bibliothèque publique d’information du Centre Georges Pompidou
http://www.bpi.fr/

Bibliothèque Nationale de France :
Signatures célèbres. Le site de la Bibliothèque nationale de France est plus que riche. Parmi ses dossiers pédagogiques, on explorera avec intérêt celui consacré à l’aventure des écritures, et en particulier le chapitre « Lettres autographes et signatures », qui présente des autographes de personnalités célèbres, de François Premier à Sacha Guitry. Mais le reste de cette véritable exposition virtuelle divisée en trois sections (l’écriture, matières et formes, la page) et remarquablement illustrée, mérite également d’être vu.
http://www.bnf.fr/

Dessin Original :
DessinOrginal.com est une librairie d’art proposant chaque semaine une sélection des meilleures nouveautés d’Histoire de l’art en partenariat avec la revue « La Tribune de l’Art ». Le site comporte une galerie de dessins originaux et de gravures signées. Paiement sécurisé et livraison partout en France, en Europe, en Amérique du Nord et en Australie
http://www.dessinoriginal.com/

Galerie-Librairie Alain Paire :
http://www.galerie-alain-paire.com/index.php

Gallica :
Collections et fonds de la BNF. Le site Gallica, consacré à la mise en ligne des ouvrages de la Bibliothèque nationale et qui regroupe aujourd’hui quelque 80000 documents numérisés, présente une bibliothèqe thématique sur le voyage en France. On y trouvera deux mille ouvrages, des images, des cartes, des manuscrits… Or le récit de voyage, jusqu’au XIXe siècle, a été fort souvent rédigé sous forme épistolaire. On y trouvera certes des oeuvres bien connues par ailleurs (à commencer par les lettres de Madame de Sévigné, mais également des récits rares et qui, comme on dit, méritent le détour. Citons, en pagaille, les Lettres sur les Anglais et sur les Français du Suisse Béat de Muralt, les voyages de John Moore (1773) ou la correspondance de Benjamin Franklin. Pour les anglicistes, on recommandera particulièrement A residence in France de l’Américain Fenimore Cooper, un récit qui n’a jamais été traduit en notre langue.
http://gallica.bnf.fr/