Un choix de sites sur des écrivains

Société des Amis et Lecteurs de Genet (S.A.L.G) :
http://jeangenet.pbworks.com/

Flaubert en ligne :
Le Centre Flaubert de l’Université de Rouen, en partenariat avec la Bibliothèque municipale de la ville, met en ligne un site Flaubert avec, en particulier l’intégralité du premier numéro de la Revue Flaubert. Elle est consacrée au tome IV de la Correspondance parue dans la Pléiade, et comprend des contributions d’éminents flaubertistes, mais aussi le texte complet de la correspondance 1848-1880 (dans l’édition Conard, la même qu’à la BnF, mais dans une consultation plus pratique), le catalogue des manuscrits conservés à Rouen et des liens vers les autres oeuvres en ligne et les sites consacrés à Flaubert. Un site simple, rapide, efficace…
http://www.univ-rouen.fr/flaubert

Jean Raine :
Le site de Jean Raine, peintre et écrivain surréaliste et dadaiste
http://www.jeanraine.org/

Maupassant en toutes lettres :
Guy de Maupassant a laissé une importante correspondance de plus de 800 lettres, depuis sa jeunesse jusqu’à son internement en 1892. Un passionné, Thierry Selva, a tout mis en ligne, classé par date ou par correspondant. Parmi ceux-ci on trouvera celui dont il se voulait le disciple, Gustave Flaubert, mais aussi Emile Zola, Aurélien Scholl, Octave Mirbeau ou Marie Bashkirtseff. Les plus poignantes, sont à la fin, celles du basculement vers la folie. Guy de Maupassant a laissé une importante correspondance de plus de 800 lettres, depuis sa jeunesse jusqu’à son internement en 1892. Un passionné, Thierry Selva, a tout mis en ligne, classé par date ou par correspondant. Parmi ceux-ci on trouvera celui dont il se voulait le disciple, Gustave Flaubert, mais aussi Emile Zola, Aurélien Scholl, Octave Mirbeau ou Marie Bashkirtseff. Les plus poignantes, sont à la fin, celles du basculement vers la folie.
http://maupassant.free.fr

Théophile Gautier :
Le « poète impeccable » auquel Baudelaire dédiaLes fleurs du mal n’est guère plus lu que pour Le Capitaine Fracasse, et c’est dommage car c’est l’un de nos plus grands prosateurs. Le site qui lui est consacré par Andrew Gann, de l’université Mount Allison au Canada, reproduit une cinquantaine de ses lettres à Hugo, Liszt, sa maîtresse Carlotta Grisi ou sa fille Judith Gautier. C’est peu, mais vous pouvez aussi acheter sa Correspondance générale aux éditions Droz : le tome XII (et dernier) vient de paraître cette année au prix de 60 FS (260 FF). Claudine Lacoste-Veyssière avait publié le tome I en 1984.
http://www.mta.ca/faculty/arts-letters/mll/french/gautier/index.htm