Université Paris Ouest Nanterre, Congrès « Les langues du livre », Association SHARP

L’association SHARP fédère chercheurs et professionnels du livre sur les 5 continents et organise un congrès en juillet 2016 qui réunit plus de 400 chercheurs.

La thématique intitulée « Les langues du livre » analyse la circulation de l’imprimé sous toutes ses formes (tract, brochure, chanson, livre, illustré ou non). Elle a incité les historiens et sociologues du livre à interroger le rapport entre national et transnational ou transculturel et à faire preuve d’originalité dans leur approche de ce continent matériel.

– Langues et traductions : invitent à s’interroger sur le plurilinguisme de l’imprimé, sur les questions de langues majoritaires/minoritaires, ainsi que les flux de traduction qui leur sont liés et leur évolution au fil du temps, d’un lieu à l’autre, d’une époque à l’autre, d’une langue à l’autre ; l’axe « langues et traductions » invite également à se pencher sur  les questions d’acquisitions des droits étrangers et les politiques publiques en matière d’intra- et extraduction, ainsi qu’à explorer le statut des traductions et des traducteurs, et à examiner par exemple la proportion d’ouvrages en langue étrangère ou en traduction disponibles dans les bibliothèques nationales ou locales, et les politiques publiques en la matière.

– Langues du livre : la révolution numérique constitue littéralement un nouveau langage pour l’imprimé. Comment ce nouveau langage numérique modifie-t-il à la fois l’écriture, la lecture et la structuration du texte, ainsi que la chaîne de production du livre et les  instances de consécration ? Dans un récit d’esclave devenu très célèbre, Olaudah Equiano raconte ses tentatives d’approche des livres: voyant son maître lire à voix haute, il en déduit que le livre parle, et est très déçu que l’ouvrage reste silencieux quelles que soient ses tentatives pour entrer en dialogue avec lui. Comprendre les langues du livre invite également à examiner la question de l’illettrisme aujourd’hui.

– Langues du monde du livre : les langues du livre sont aussi les langues que l’on utilise pour parler du livre, ce qui invite à se pencher sur les présupposés théoriques et les ancrages disciplinaires qui fondent les approches des historiens du livre (approches qui varient également selon les pays et les aires géographiques, linguistiques et culturelles). Y a-t-il une langue commune aux historiens du livre?

Détails

Date de début: 18 Juil 2016

Date de fin: 21 Juil 2016