Prochains Événements | Correspondance croisée George Besson & Henri Matisse | Fondation la poste

Chargement Événements
Correspondance croisée George Besson & Henri Matisse

PARUTION LE 16 FéVRIER 2017

De face, de profil, de dos
Correspondance croisée George Besson & Henri Matisse, Éditions L’Atelier Contemporain, février 2018

Publication de la correspondance croisée, intégrale et inédite du peintre Henri Matisse avec l’éditeur et critique d’art George Besson, augmentée de la reproduction de documents inédits et l’édition de textes critiques.

En 1907 George Besson est amené à côtoyer Marcel Sembat (avocat et journaliste, fondateur de la SFIO). Chez les Sembat, il découvre les œuvres de Matisse avant de connaitre l’homme (Marcel Sembat était l’époux de Georgette Agutte – peintre et sculpteur – et tous deux avaient une passion commune pour l’art de leur époque).
Quand en 1912 Besson lance la revue Les Cahiers d’aujourd’hui, Marcel Sembat rédige un article sur Matisse. Après la Grande Guerre lorsque Besson reprend la publication de la revue, Matisse lui accorde volontiers quelques dessins. En 1917 ils deviennent « intimes » et Besson fut l’artisan de la première rencontre entre Matisse et Renoir à Cagnes, quelques mois avant la mort du maître.
De 1918 à 1920 Matisse est à Nice, son rythme de travail est intense. L’échange épistolaire se poursuit. Même s’il connait George Besson de longue date, Matisse ne s’épanche pas et garde une certaine retenue. Dès 1941 la correspondance montre que l’artiste a le souci de faire connaître son œuvre. Dans le contexte de la guerre, les liens avec Besson se resserrent à la faveur de l’hospitalisation de Matisse, et de son isolement.
Les relations n’ont pas toujours été faciles entre les deux hommes, des périodes de silence apparaissent lors de deux conflits de nature professionnelle : d’une part en 1924, lorsque la fille de l’artiste souhaite renégocier le contrat d’édition de Matisse avec Besson alors directeur artistique des Éditions Crès et Cie. Ensuite en 1938, au sujet d’une polémique entre Matisse et Claude Roger-Marx, l’artiste demandant à Besson d’intervenir pour que le critique modifie son texte.

La très grande majorité de cette correspondance est inédite et constitue certainement le dernier ensemble important de lettres du peintre : on y découvre un artiste attentif aux regards et aux discours que l’on peut tenir sur son œuvre, soucieux de son image sociale, mais surtout fortement engagé intellectuellement dans les sujets qui sont au cœur de ses recherches : le dessin, la couleur – brouillons d’articles, réponses à des critiques d’art, corrections de textes sont ici présentés pour la première fois.
C’est une facette inédite du personnage que l’historienne de l’art Chantal Duverget a voulu ainsi cerner et faire partager à un public désireux de mieux comprendre le peintre de « La Joie de vivre ».

http://editionslateliercontemporain.net/

Détails

Date de début: 16 Fév 2018

Date de fin: 16 Fév 2018

Site web: http://editionslateliercontemporain.net/