FloriLettres n°189, Guillaume Poix et Gaël Octavia